Cette page a été mise à jour le 3 décembre 2019

FORMULATION(s)

Fabricant : Gilead

POSOLOGIE

Posologie adulte

1 comprimé DIE avec ou sans nourriture

Posologie pédiatrique

Selon la monographie : non recommandé car efficacité et innocuité non établies chez la population pédiatrique (<18 ans)

Selon les lignes directrices du DHHS : 1 comprimé DIE avec ou sans nourriture pour les enfants ou adolescents ≥ 25 kg

Ajustement en insuffisance rénale

Cl. cr. ≥ 30 mL/min :  Aucun ajustement nécessaire

Cl. cr. < 30 mL/min :  Administration non recommandée

Ajustement en insuffisance hépatique

Child-Pugh A ou B : Aucun ajustement nécessaire

Child-Pugh C : Administration non recommandée (non étudié chez cette population)

EFFETS INDÉSIRABLES

En bref

  • Nausées
  • Céphalées
  • Insomnie
  • Fatigue

Étude GS-US-380-1489 (semaine 96)
Effets indésirables survenus chez > 10% des participants
(Associés au médicament et survenu chez ≥ 5%)

BIC/FTC/TAF DTG/ABC/3TC
Nausées 11% (6%) 24% (17%)
Diarrhée 15% (6%) 16% (4%)
Céphalées 13% (5%) 16% (5%)
Fatigue 9% (< 5%) 11% (< 5%)
Douleur au dos 8% (< 5%) 10% (< 5%)
Insomnie 7% (< 5%) 10% (< 5%)

Étude GS-US-380-1489 (semaine 96)
Effets indésirables survenus chez ≥ 10% des participants

BIC/FTC/TAF DTG + FTC/TAF
Nausées 9% 11%
Diarrhée 18% 16%
Céphalées 16% 15%
Fatigue 8% 10%

Au sein de ces deux études, ≤ 3% des patients ont abandonné l’étude pour cause d’effet indésirable ou de mortalité (semaine 96).

Pour la gestion des effets indésirables associés aux antirétroviraux, voir la section gestion des effets indésirables.

IMPACT SUR LES VALEURS DE LABORATOIRES

Augmentation de la créatinine

Le bictégravir augmente la concentration sérique de la créatinine via une inhibition de la sécrétion tubulaire. Cela ne doit pas être interprété comme une altération de la fonction rénale. L’augmentation survient habituellement dans les quatre premières semaines de traitement et est, en moyenne, d’une valeur d’environ 10 μmol/L.

Impacts observés dans les études GS-US-380-1489 et GS-US-380-1490

Augmentation des CK

Une augmentation de grade 3-4 a été observée chez 4% des participants.

Augmentation de la bilirubine/AST/ALT

Grade 1 : 9% (bilirubine); grade 2: 3% (bilirubine); grade 3-4 : 2% (AST) 1% (ALT).
Aucun arrêt de traitement en raison de la perturbation de la fonction hépatique à la semaine 48.

EFFICACITÉ COMPARATIVE

Le Biktarvy™ a été étudié chez les patients naïfs au traitement ainsi que chez les patients en changement de traitement présentant une suppression virologique.

Études chez les patients naïfs au traitement

Nom de l’étude

Groupes comparateurs

Résultats d’efficacité (atteinte charge virale < 50 copies/mL à 96 semaines)

GS-US-380-1489 BIC/FTC/TAF (N=314) vs DTG/ABC/3TC (N=315) Non-infériorité du BIC/FTC/TAF (88% vs 90%, IC95% -6,9% à 3,1%)
GS-US-380-1490 BIC/FTC/TAF (N=282) vs DTG + FTC/TAF (N=297) Non-infériorité du BIC/FTC/TAF (84% vs 86%, IC95% -7,9% à 3,2%)

Études chez les patients avec suppression virologique

Nom de l’étude

Groupes comparateurs

Résultats d’efficacité (charge virale < 50 copies/mL à 48 semaines)

Types de patients

GS-US-380-1844 BIC/FTC/TAF (N=282) vs poursuivre DTG/ABC/3TC (N=281) Non-infériorité du BIC/FTC/TAF (1% vs <1%, IC95% -1,0% à 2,8%) Suppression virologique depuis ≥ 3 mois; majorité avec CD4+ ≥ 500 cellules/mm3; aucune résistance documentée ou suspectée à DTG, ABC, 3TC, FTC ou ténofovir
GS-US-380-1878 BIC/FTC/TAF (N=290) vs poursuivre inhibiteur de la protéase potentialisé (DRV ou ATV) + ABC/3TC ou TDF/FTC (N=287) Non-infériorité du BIC/FTC/TAF (2% vs 2%) Suppression virologique depuis ≥ 6 mois; majorité avec CD4+ ≥ 500 cellules/mm3; aucune résistance documentée à FTC, ténofovir, ABC ou 3TC

PHARMACOCINÉTIQUE

Mode d’action

Bictégravir : inhibiteur de l’intégrase
Emtricitabine et tnofovir alafénamide : inhibiteurs nucléosidiques de la transcriptase inverse

T½ d’élimination (sérique)

Bictégravir : 17,3 h
Emtricitabine : 10 h
Ténofovir alafénamide : 0,51 h (ténofovir 32,37 h)

T½ intracellulaire

Ténofovir alafénamide : 150-180 h dans les cellules mononuclées du sang périphérique

Métabolisme

Bictégravir : CYP3A et UGT1A1
Ténofovir alafénamide : cathepsine A et CES1

Élimination

Bictégravir : Hépatique
Emtricitabine : ~86 % excrétion urinaire et ~14 % dans les fèces sous forme inchangée
Ténofovir alafénamide : excrétion urinaire < 1% inchangé; dans les fèces et et l’urine par filtration glomérulaire et par sécrétion tubulaire active (ténofovir)

Liaison aux protéines plasmatiques

Bictégravir : > 99 %
Emtricitabine : 4 %
Ténofovir alafénamide : ~80 %

GROSSESSE ET ALLAITEMENT

Il n’y a pas suffisamment de données pour évaluer l’innocuité et l’efficacité du BiktarvyMD chez les femmes enceintes ou qui allaitent.

Les professionnels sont encouragés à déclarer les cas de grossesse en vue de les ajouter au registre :
www.apregistry.com/  Téléphone : 1-800-258-4263 Télécopieur : 1-800-800-1052.

PRÉCAUTIONS ET CONTRE-INDICATIONS

Précautions

  • Si Biktarvy™ est cessé chez un patient co-infecté par le VHB, il faut être prudent. En effet, des exacerbations aiguës graves de l’hépatite B (décompensation hépatique et insuffisance hépatique) ont été observées chez des patients co-infectés par le VHB et le VIH. Par conséquent, l’interruption du traitement avec Biktarvy™ sans l’instauration d’un traitement anti-hépatite B de rechange n’est pas recommandée.

Contre-indications

  • Hypersensibilité aux molécules actives ou inactives contenues dans le comprimé.
  • Administration en concomitance avec le dofétilide, la rifampine ou le millepertuis.

Voir la monographie et le module d’interactions pour des détails supplémentaires.

RENSEIGNEMENTS COMPLÉMENTAIRES

Administration

Aucune donnée à savoir si le comprimé peut être coupé ou écrasé. De plus, il est à noter que, présentement, le dosage plasmatique du bictégravir n’est pas offert dans le cadre du programme de pharmacométrie clinique des antirétroviraux au Québec.

Entreposage

Conserver les comprimés à une température inférieure à 30° C.

RÉFÉRENCES

  • Bictégravir/emtricitabine/ténofovir alafénamide (Biktarvy), Gilead Sciences, Ontario, Canada, 10 mai 2019.

ABRÉVIATIONS

BIC, bictégravir; FTC, emtricitabine; TAF, ténofovir alafénamide; DIE, une fois par jour; Cl. cr., clairance à la créatinine; DTG, dolutégravir; ABC, abacavir; 3TC, lamivudine; DRV, darunavir; ATV, atazanavir; TDF, ténofovir disoproxil fumarate.

Vous avez des commentaires ? Ils sont importants pour nous.

Vous pouvez nous faire parvenir vos suggestions après identification et nous tenterons d’y répondre le plus rapidement possible.